Société

Tunisie : pourquoi les retraités ne croient plus les promesses du gouvernement

Tunisie : pourquoi les retraités ne croient plus les promesses du gouvernement

Le syndicat des retraités relevant de l'UGTT a appelé à manifester mercredi devant le siège du ministère des Affaires sociales pour non-application des augmentations prévues de leurs pensions. Retour sur une crise qui couve depuis des mois.

« Nous voulons mourir dignes ! »  assène à Jeune Afrique Abdelkader Nasri, secrétaire général de la Fédération nationale des retraités relevant de l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT). Un sit-in s’est tenu ce mercredi 27 juin, devant le siège du ministère des Affaires sociales. D’autres manifestations régionales ont également été organisées pour demander l’obtention des majorations de pensions de retraite conclues avec le gouvernement en 2017.

« Six mois que nous contactons les administrations et qu’ils nous ignorent. Cette fois-ci, nous ne partirons pas avant que nos revendications soient entendues par les autorités. Certains d’entre nous vont même passer la nuit devant le ministère ! » continue Abdelkader Nasri. Contrairement aux actifs de la fonction publique, les bénéficiaires de la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (CNRPS) n’ont reçu à ce jour que la moitié des augmentations négociées en novembre 2017 entre l’UGTT et le gouvernement.

Commentaires