Société

Transfèrement du rhinocéros de Djamalabo (M’Batto) à Bouaké

 Transfèrement du rhinocéros de Djamalabo (M’Batto) à Bouaké

Le rhinocéros qui vivait depuis 2004 dans la savane de Tiémélékro a été capturé à Djamalabo dans la sous-préfecture de M’batto puis transféré dans le N’zi River Lodge, un parc de 41 000 ha situé à 42 km de Bouaké sur l’axe Satama Sokoura, a constaté l’AIP, jeudi, à Djamalabo (Tiémélékro).

L’opération a été menée par une équipe sud-africaine dirigée par Dr Willem sous la supervision de la directrice de la faune au ministère des Eaux et forêts, Commandant Koné Salimata à Djamalabo. Elle a duré un peu plus de deux heures. L’animal d’environ trois tonnes, repéré à la lisière du village, a été neutralisé à l’aide d’une substance anesthésiante. Puis le mastodonte, grâce aux agents des Eaux et forêts, a été conduit dans une cage  déposée sur un porte char.

« Il doit faire 15 respirations à la minute et il faut lui injecter de l’antidote pour qu’il se réveille avant de partir. Il est accompagné de deux porcs pour conserver l’odeur de son environnement naturel « , a expliqué Dr Willem. Il  a précisé que le transport se fera toute l’après-midi en  indiquant que pour la survie de l’espèce, l’animal sera bientôt accompagné de deux femelles.

La Côte d’Ivoire a déboursé environ 175 millions de FCFA pour financer cette opération de transfèrement. Ce rhinocéros  avait tué le chef du village de  Frondobo-Télébo, Nanan Kouamé N’zi II, en août 2016, et depuis, sa présence dans la localité créait une psychose au sein des populations, rappelle-t-on.
(AIP)

Commentaires