Société

Tarification et attentes de l’électricité en Côte d’Ivoire: Les Etats-Unis présentent les résultats d’un sondage

Tarification et attentes de l’électricité en Côte d’Ivoire: Les Etats-Unis présentent les résultats d’un sondage

L’Agence Américaine pour le Développement International (USAID), à travers l’initiative présidentielle américaine Power Africa, a présenté les résultats d’une étude réalisée sur la capacité et la volonté des populations, vivant en Côte d’ Ivoire, à payer pour l’électricité.  

 

Les résultats de cette étude ont été présentés au personnel de l’Agence Nationale de Régulation du Secteur de l’Electricité en Côte d’Ivoire (ANARE-CI).

 

Cette étude d’envergure nationale,   la première du genre en Afrique francophone a été effectuée sur un échantillon de 4800 ménages et 560 entreprises et  fait partie de l’appui du gouvernement américain au secteur de l’énergie. L’étude réalisée par un Cabinet national et international au nom de l’USAID de décembre 2017 à août 2018 a conclu que: Les ménages les moins aisés souhaitent une réduction de leurs dépenses en électricité.

 

Les autres catégories de ménages sont prêtes à payer davantage pour une amélioration de la qualité de service

Les ménages non connectés au réseau électrique ne sont pas prêts à payer davantage même pour une amélioration du service.

Le personnel de l’ANARE-CI et des agents de la CIE ont aussi été formés sur la méthodologie de cette étude afin de pouvoir la répliquer. L’ANARE-CI devrait utiliser les informations obtenues à partir de cette étude pour développer des données pouvant aider le gouvernement à fixer des tarifs et à mieux cibler les subventions.

 

Pour l’ANARE-CI, le cœur de la réglementation est de s’assurer de la fourniture de services d’électricité convenables aux clients à un prix raisonnable et de  la durabilité économique des services.

 

Rappelons que l’USAID à travers Power Africa avait effectué en, 2017, une étude pour bien comprendre le  Programme Électricité Pour Tous (PEPT) lancé par le Gouvernement en 2014 et identifier les possibilités pour aider le gouvernement ivoirien à accélérer la mise en œuvre de ce programme.

Commentaires

encore D'Actu
ITV