Société

Stock des arriérés /Les syndicats des fonctionnaires donnent jusqu'à fin mai pour avoir une réponse

Stock des arriérés /Les syndicats des fonctionnaires donnent jusqu'à fin mai pour avoir une réponse

Les syndicats des fonctionnaires, avec à leur tête la Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public et l'Intersyndicale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire ont demandé au Gouvernement de donner une réponse à la question du stock des arriérés d'ici la fin du mois de mai.


Le président de la République, Alassane Ouattara, à lors de son discours prononcé le 1er mai, fête du travail, signifié que les discussions relative au paiement du stock des arriérés des fonctionnaires, se poursuivent entre le gouvernement et les centrales syndicales. Ces conclaves pourraient avoir reponse d'ici la fin du mois de juillet au plus tard.

Mais ce délais semble ne pas correspondre à l'attente des leaders syndicaux Tapé Djédjé Apollinaire et Abonga Jean Yves de l’Intersyndicale et Zadi Gnagna de Plateforme. Ceux-ci après de chaudes discussions avec la base et les leaders syndicaux, ont décidés en assemblée générale, que le délai de juillet soit ramené à fin mai.

«La grève a beaucoup de conséquences. Nous ne sommes pas loin du paiement des stocks des arriérés. Faites-nous confiance », avait rassuré mercredi 03 mai, Zadi Gnagna lors de l’assemblée générale extraordinaire qui s'est tenue au Lycée professionnel de Yopougon.

Les syndicalistes ont salué la levée des mesures administratives contre des fonctionnaires qui avaient observé l’arrêt de travail en janvier et souhaité que le processus soit accéléré. Une assemblée générale est prévue, selon les résolutions de la réunion en début du mois de juin pour analyser la situation.

Janvier dernier, la Plateforme et l’Intersyndicale étaient entrées en grève deux semaines durant. Sur les différentes requêtes, seule la question du stock des arriérés n’avait pas trouvé de réponse. Pour venir à bout des différends, le Premier ministre a pris un Arrêté en mars dernier pour la mise en place du comité de négociation de la trêve sociale, rappelle-t-on.

Commentaires