Société

Soubré: Un nouveau centre d’observation des mineurs bientôt ouvert (Directrice)

Soubré: Un nouveau centre d’observation des mineurs bientôt ouvert  (Directrice)

Un nouveau centre d’observation des mineurs (COM) sera ouvert à Soubré, au cour de l’année 2017, a annoncé la directrice de la protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse (DPJEJ), Goun Koffi Marguerite, lors de la 27éme célébration de la journée internationale de l’enfant africain, organisée au centre d’observation des mineurs logé à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) à Yopougon (Abidjan-Nord).

 

 

Mme Goun a souligné que la création de ce centre à Soubré s’explique par le fait cette localité « est au cœur de la problématique de la protection des mineurs » en relation avec le travail des enfants dans les exploitations agricoles.

Elle a également annoncé que des services pilotes de la protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse (SPJEF) seront installés à l’intérieur du pays notamment à Guiglo, Bondoukou et Odienné cette année. Remerciant les différents partenaires dont l’UNICEF, les Organisations non gouvernementales (ONG), la communauté catholique, la conseillère technique du ministre de la Justice, Liliane Konan a souligné la responsabilité des parents dans la déviance des enfants. Elle a ainsi exhorté les parents à veiller à l’éducation des enfants, à leur bien-être, et recommandé aux mineurs de s’écarter de tout acte délictueux et d’entreprendre des « petits projets ».

 

Il existe trois centres d’observations des mineurs en Côte d’Ivoire à savoir à Abidjan qui compte 100 enfants en conflit avec la loi, dont 95 garçons et cinq filles et ceux de San-Pedro et Bouaké. Les COM ont pour mission d’accueillir en hébergement les mineurs placés sous ordonnance de garde provisoire par les juridictions pour mineurs, organiser la vie de l‘adolescent tout au long de son insertion, élaborer pour chaque enfant un projet éducatif pour sa réinsertion, organiser des loisirs, entre autres.

 

 

Commentaires