Société

Société/ Peintures décoratives vendues en Côte d'Ivoire ; de vrais dangers de santé pour les populations

Société/ Peintures décoratives vendues en Côte d'Ivoire ; de vrais dangers de santé pour les populations

Une étude présentée par des experts d’une Ong, Jeunes volontaires pour l'Environnement (JVNE) Côte d'Ivoire  mercredi 28 juin à Cococdy,  a démontré que les peintures décoratives vendues sur nos marchés présenteraient des dangers non négligeables pour la santé des populations. Il faut dons s’en méfier.

 

Selon les scientifiques, les peintures émail décoratives vendues en Côte d’Ivoire contiennent du plomb. Le plomb qui est lui, un élément chimique appartenant à la famille des métaux lourds.  Le Plomb a la capacité de résister à la corrosion, il a été utilisé dans la fabrication de conduites d’eau et dans différentes peintures, on  parle alors de céruse et de peinture au plomb. Inhalé ou ingéré, le plomb contenu dans la peinture  peut présenter de graves dangers pour la santé humaine. Ses effets les plus graves s’exercent sur le système nerveux central mais il peut aussi atteindre les globules rouges et le système digestif. Il peut provoquer d’autres maladies notamment : hypofertilité, avortements spontanés, atteintes du système cérébral, baisse du retard mental, violence, etc… Selon l'étude livrée par les experts, les effets sur la santé sont généralement irréversibles et exposent les populations au plomb. Le constat alarmant est parti donc des études effectuées sur les peintures émail décoratives, les peintures aux couleurs vives qui contiennent, des niveaux très élevés de plomb surtout les couleurs de peinture jaune et rouge. Ce qui inquiète l’ONG, c’est la méconnaissance qu’a le public sur ce problème. La responsabilité revient aux entreprises de peinture qui ne parviennent pas à fournir toutes les informations sur le plomb sur les étiquettes des pots de peinture.

Ainsi, l'étude recommande aux industriels d'arrêter rapidement d'utiliser la peinture au plomb et de divulguer les informations sur cet élément contenu dans les peintures fabriquées et faire certifier les produits par une tierce partie par la sensibilisation du public en l'informant sur les dangers de l'exposition au plomb, en particulier chez les enfants. Renseigner les utilisateurs sur la disponibilité des alternatives techniquement supérieures et plus saines, sur les précautions à prendre pour la préparation des surfaces à peindre. L’objectif que cette ONG s’est assignée est de mesurer la teneur en plomb des peintures émail à usage décoratif vendues sur le marché ivoirien, a déclaré Dominique Kpokro Bailly, coordonnateur du projet africain d'élimination des peintures au plomb - JVE CI. Il est ressorti qu’en général, les peintures décoratives blanches ont les plus faibles teneurs en plomb. Et les peintures de couleur jaune ont les teneurs en plomb les plus élevées suivies des peintures rouges. L’Ong pour terminer a conseillée d'établir une norme appropriée pour la peinture au plomb, tel que 90 ppm, et prendre les dispositions pour s'assurer de la conformité, la surveillance et l'application. Faire des actions volontaires d'étiquetage en vue de renforcer l'application des instruments juridiques et surtout participer à des programmes de certification sans plomb.

 

                                  Avec le quotidien " Le Jour"

 

Commentaires