Société

Sénégal: Année invalide ou blanche dans quatre facultés de Gaston Berger

Sénégal: Année invalide ou blanche dans quatre facultés de Gaston Berger

Au Sénégal, l'année universitaire est invalide ou blanche pour certaines facultés de l'Université Gaston Berger de Saint Louis.

C'est ce qu'à décider l'assemblée universitaire qui a réaménagé le calendrier de l'année académique 2017/2018, avec des répercussions sur la suivante.

C'est une conséquence des perturbations que connait l'institution ces dernières années dont le pic a été la mort d'un étudiant lors d'une manifestation le 15 mai.

D'après des informations obtenues par la BBC, l'année sera invalidée pour les étudiants en Sciences Juridiques et Politiques.

Elle sera blanche pour ceux de Science Appliquée et Technologie, Agronomie et Alimentaire, Science Economique et de gestion.

Par ailleurs aucune de ces 4 facultés ne recevra de nouveaux étudiants à la rentrée 2018/2019.

L'administration de l'université n'a ni confirmé ni infirmé ce réaménagement du calendrier.

La chargée de communication de l'UGB a informé la BBC que le recteur de l'institution fera une conférence de presse la semaine prochaine pour se prononcer sur la question, sans donner de date précise.

Un enseignant de l'Université Gaston Berger de Saint Louis a révélé à la BBC que la situation au sein de cette institution est telle qu'il y a même des enseignements de l'année académique 2016/2017 qui n'ont pas encore été faits.

En d'autres termes, nous explique-t-il, ce sont deux années académiques qui se sont superposées dans certaines Unités de Formation et de Recherche, UFR, c'est-à-dire les facultés.

Par exemple à la faculté Sciences Appliquées et Technologie, l'année 2017/2018 va se poursuivre jusqu'en juillet 2019.

Ce sont d'ailleurs les facultés concernées qui ont-elles-mêmes proposées ce réaménagement du calendrier, l'assemblée de l'université ne faisant que les entériné.

En mai 2018, une violente manifestée a eu lieu à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis, au cours de laquelle un étudiant, Fallou Sène, a été tué lors de l'intervention des forces de l'ordre.

L'enquête ouverte pour déterminer les circonstances exactes de sa mort n'a encore rien donné.

Commentaires