Société

Sécurité sociale en Côte d’Ivoire / Charles Kouassi Denis (DG) : « La Cnps peut payer les prestations pendant deux ans au moins »

Sécurité sociale en Côte d’Ivoire / Charles Kouassi Denis (DG) : « La Cnps peut payer les prestations pendant deux ans au moins »

L’embellie financière de la Caisse nationale de prévoyance sociale(Cnps) avec 77 milliards F.cfa d’excédents (Bilan de 2016) a fait dire, hier, au cours d’une conférence de presse à l’hôtel Azalaï, à Marcory, au premier responsable de cette institution, que cela augure de bonnes perspectives pour les assurés sociaux ivoiriens dans les années à venir.

« Pendant deux ans au moins, la Cnps peut payer les prestations sociales tout en comptant sur ses excédents qui ont été réalisés grâce aux produits financiers et aux investissements immobiliers», a indiqué Charles Denis Kouassi qui était entouré de ses plus proches collaborateurs à l’occasion de la présentation du bilan de l’exercice 2016 et les perspectives au cours de cette année. Des études sont en train d’être faites pour revaloriser la pension de retraite, permettre aux travailleurs du privé d’acquérir des logements en location-vente et remboursable sur 30 ans et relever, entre autres, les primes de chaussures, de lunetterie ainsi que la réinsertion des victimes des accidents du travail licenciés et l’extension à quatre ans au moins du paiement des prestations sociales relativement aux excédents financiers en cas de situation inconfortable du pays. En tout cas, les dirigeants de la Cnps font de l’anticipation, leur cheval de bataille et cela leur porte bonheur actuellement. La preuve, selon les résultats présentés hier, le déficit de 198 milliardF.cfa affiché, il y a quelques années, a été résorbé. Outre l’augmentation du montant des pensions, le conseil d’administration de la Cnps a pris la décision de relever la pension minimum qui est passée de 18.777F.cfa à 30.000F.cfa et l’augmentation du montant des allocations familiales de 2500F.cfa à 5000F.cfa par enfant et par mois. Avec un taux de traitement des dossiers largement positif. « Nous préparons activement notre révolution numérique », annoncé le Dg de la Cnps avec la prise en compte des travailleurs indépendants et du secteur informel.

Commentaires