Société

Sassandra: Les chefs de village inquiets de la prolifération de la drogue

Sassandra: Les chefs de village inquiets de la prolifération de la drogue

Des chefs de village de Sassandra ont exprimé samedi, au sous-préfet de leur localité, Victoire Alahoui, leur préoccupation devant la prolifération de la consommation de la drogue dans des villages de leur circonscription administrative.

« La drogue circule et est beaucoup consommée en toute impunité dans le département de Sassandra, précisément dans la sous-préfecture de Sassandra », ont -t-il dénoncé, lors d’une rencontre périodique. Ces garants de la tradition ont interpellé le sous-préfet sur l’impunité de certains trafiquants et la prolifération de ce mal, pour la santé et la sécurité des populations. Le sous préfet Victoire Alahoui a promis, de concert avec sa hiérarchie, trouver des solutions à ces préoccupations. Pour des chefs des établissements secondaires de la ville, de nombreux élèves des lycées et collèges de la ville de Sassandra sont dépendants de la drogue. « Sur 100 élèves des lycées et collèges de la ville de Sassandra, 40 à 50 élèves consomment la drogue », selon des chauffeurs de taxi, bien introduits dans ce milieu. Une prolifération de la drogue qui est vivace dans cette localité, au grand dam des officiers de police interrogés pour qui, « en plus de la volonté et des moyens matériels, l’engagement des autorités de la ville et des parents s’avèrent nécessaire pour endiguer ce mal », ont-t-il souhaité.
Commentaires