Société

San-Pedro n’est plus enclavé : Une voie de déviation du pont de Baba construite

San-Pedro n’est plus enclavé : Une voie de déviation du pont de Baba construite

Depuis le dimanche 18 juin, soir, San-Pedro n’est plus coupé du monde. Les autorités de la ville portuaire ont procédé à l’ouverture d’une voie de déviation, suite à l’effondrement du pont de Baba, dû aux pluies diluviennes. Une voie de secours qui a été construite en quatre jours, qui vient non seulement désenclaver Grand-Béréby et le département de Tabou, mais également permettre aux camions stationnés depuis plusieurs jours de convoyer leurs cargaisons vers le port automne de San-Pedro.

Désormais l’on peut joindre San-Pedro par la route. Les trois voies principales qui mènent à la ville, impraticables il y’a quelques jours, sont maintenant praticables. Le pont Baba n’est toujours pas praticables mais les autorités locales ont construites une issus de secours. Le dimanche 18 juin la voie de déviation du pont a été inaugurée.

Les travaux de cette voie ne sont pas complètement achevés. Les travaux de consolidation de celle-ci se poursuivent, ce malgré la circulation des véhicules. Cette déviation a été réalisable grâce aux efforts physiques et techniques de deux entreprises de bâtiments travaux publics (BTP). Cette voie a été créé comme issus de secours en attendant la réhabilitation du pont de Baba.

Pour rappel, le pont de Baba situé au niveau du corridor qui porte le même nom et qui relie San-Pedro aux villes de Grand-Béréby et Tabou, s’était effondré, le 12 juin dernier. Ce, à la suite de pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région tout entière. Ainsi, les convois de cacao, d’Hévéa et de palmier à huile étaient bloqués pendant près d’une semaine. Cette déviation sonna alors comme un « ouf » de soulagement pour de nombreux transporteurs.

Commentaires