Société

Salif Keita contre l'inaction suite au meurtre d'une albinos

Salif Keita contre l'inaction suite au meurtre d'une albinos

L'artiste malien Salif Keita est monté au créneau mardi pour défendre la cause des albinos, lui-même atteint d'albinisme.  

Il s'est indigné surtout de l'impasse dans laquelle se trouve la procédure judiciaire suite à l'assassinat de la fillette albinos Ramata Diarra en mai à Fana dans le centre du Mali.

Depuis, l'enlèvement puis la décapitation de la fillette de 5 ans Ramata Diarra le 13 mai dernier à Fana, les albinos multiplient les actions et demandent que justice soit faite.

Un suspect est arrêté en rapport à ce qui a été présenté comme un crime rituel, mais plus rien après.

D'où l'impatience du chanteur Salif Keita également albinos et d'autres personnes atteintes d'albinisme au Mali.

Pour lui, il s'agit de garantir aux albinos les mêmes droits et libertés que tous les autres citoyens.

La fondation Salif Keita en collaboration avec les différentes associations d'albinos du Mali projettent d'organiser en novembre à Bamako, un forum international sur l'albinisme.

Commentaires