Société

Rentrée Universitaire 2015/Gnamien Konan impose le probatoire aux bacheliers 2014: Ce qui les attend!

Rentrée Universitaire 2015/Gnamien Konan impose le probatoire aux bacheliers 2014: Ce qui les attend!

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Gnamien Konan, a annoncé samedi à Yamoussoukro, que les bacheliers 2014 feront une année probatoire composée de deux semestres, l'un pour apprendre l'Anglais et l'autre pour l'informatique.

"Si vous ne parlez pas Anglais et ne maîtrisez pas l'informatique il serait difficile de s'insérer dans le tissu professionnel", a justifié le ministre, évoquant la compétition mondiale. 

''Nous, nous sommes en train de nous battre pour instaurer un système d'enseignement à distance pour trouver une solution à l'augmentation de l'effectif chaque année des étudiants'', a fait savoir le ministre, indiquant que l'effectif actuel qui est de 160 000 étudiants sera augmenté d'au moins 42 % avec l'arrivée de nouveaux bacheliers.

''On a décidé aussi de reformer le BTS, il n'y aura plus de BTS en deux ans, mais en trois ans et le BTS sera appelé la Licence professionnelle'', a confié par ailleurs le premier responsable de l'enseignement supérieur.

Pour le ministre Gnamien, toutes ces réformes permettront de donner une formation solide aux étudiants, de former des ressources humaines de qualité, mais également de faire de l'école ivoirienne la plus performante d'Afrique en donnant plus de chance aux diplômés de Côte d'Ivoire, pour accéder au milieu de l'emploi au plan national et international, en vue de réduire le taux chômage.

Exprimant sa joie de contribuer à la formation de la jeunesse ivoirienne, le ministre Gnamien Konan promet d'octroyer chaque année des bourses d'étude aux meilleurs étudiants pour leur permettre de poursuivre leurs études en Europe. Il s'exprimait samedi, à l'occasion de l'investiture des coordinateurs départementaux de son parti, l'Union pour la Côte d'Ivoire (UPCI), dans la région du Bélier et le District autonome de Yamoussoukro.


*Le titre est de la rédaction 

Commentaires