Société

Renouvellement à répétition du permis de conduire : Y’a-t-il urgence ?

Renouvellement à répétition du permis de conduire : Y’a-t-il urgence ?

Personne n’a vu venir Gaoussou Touré. L’information est tombée et elle a surpris. Mais plus encore, le délai (fin avril pour le format pour le permis à trois volets et 30 juin pour le format carte de crédit). Comme s’il y avait une urgence. Pourtant une communication en bonne et due forme aurait pu être faite avant le lancement du processus, avec les raisons clairement expliquées. Mais non. La décision est prise, il faut s’y soumettre.

Sur les réseaux sociaux – espace de libre expression – chacun y va de son commentaire. D’autres font des propositions pertinentes. C’est le cas d’un internaute qui écrit ceci « Le peuple a besoin d’explications. Une décision aussi importante ne peut pas être imposée par simple communiqué non publié au journal officiel de la République. Que ce ministre passe à la télévision pour expliquer à la nation le bien-fondé de son initiative. Notamment, qu’il nous explique ce qu’il reproche à l’actuel permis imposé, il n’y a même pas encore 10 ans, par son collègue Mabri Toikeusse. Enfin, comme il s’agit de collecter des ressources auprès du public, ce qui ressemble fort à une levée d’impôt L’assemblée Nationale devrait se saisir de cette question afin de demander des comptes au gouvernement et se rassurer que les ressources prélevées par les agents du Trésor public et logées dans les caisses de l’Etat. Enfin, ce sera l’occasion de faire le bilan du permis Mabri Toikeusse. Où sont passées les ressources, combien de permis ont été produits, à quoi aura servi la puce électronique intégrée… ? Avant de changer le permis, faisons le bilan de l’ancien. » Conclut l’internaute. Outre cela, le renouvellement vise, selon le ministère des transports, à délivrer des documents authentifiés et infalsifiables. Pourtant, avec Quipux, l’assurance avait été donnée de délivrer des pièces sécurisées. Alors, à quoi devra-t-on s’attendre encore ?

Commentaires