Société

Quatre morts dans des émeutes xénophobes à Johannesburg

Quatre morts dans des émeutes xénophobes à Johannesburg

Au moins quatre personnes sont mortes au cours d'une nouvelle vague de violences ayant opposé immigrés et Sud-Africains cette semaine dans le township de Soweto à Johannesburg, a-t-on appris vendredi auprès de la police locale.

Ces incidents ont débuté mercredi lorsque la foule a commencé à piller des boutiques appartenant à des étrangers après la mort d'un homme prétendument abattu par un immigré.

"Quatre personnes ont été tuées et 27 autres arrêtées dans le township", a rapporté à l'AFP un porte-parole de la police, Lungelo Dlamini. "La dernière d'entre elles, un femme, a été tuée par balle", a-t-il ajouté. Toutes les victimes sont de nationalité sud-africaine, a ajouté l'officier de police.

Dès mercredi soir, le gouvernement avait appelé la population "à éviter de se faire justice elle-même".

Les flambées de violences anti-immigrés sont récurrentes en Afrique du Sud. Le pays accueille plusieurs millions d'étrangers, souvent accusés, dans un contexte de fort chômage, de voler le travail de la population locale et de nourrir la criminalité.

En 2015, 7 personnes ont été tuées dans des émeutes et des pillages de commerces tenus par des étrangers à Johannesburg puis à Durban. L'Afrique du Sud a connu en 2008 sa vague de violences xénophobes la plus meurtrière, qui a fait 62 morts.

Commentaires