Société

Protection des Jeunes : la campagne contre les addictions nocives démarrée à Bouaflé

Protection des Jeunes : la campagne contre les addictions nocives démarrée à Bouaflé

Contribuer à réduire les addictions à l’alcool, au tabac et aux substances nocives chez les adolescents et les jeunes, c’est l’objectif du Ministre Sidi Tiémoko Touré. Ce jeudi 22 mars 2018, il a lancé la 2e édition de la Campagne nationale de Communication pour le Changement de Comportement : « Jeune attention !!! L’alcool c’est pas cool et la drogue te détruit » pour tirer la sonnette d’alarme afin d’éveiller les consciences collectives et individuelles sur le phénomène.  

 

« L’usage abusif du tabac, de l’alcool et des produits psychotropes est nocif et constitue le principal facteur de risque des maladies chroniques qui peuvent conduire les jeunes à une mort prématurée », a expliqué le ministre Sidi Touré aux jeunes venus des différents établissements de la ville.

 

En effet la situation du jeune ivoirien est préoccupante selon le constat du Ministre. Son environnement social est dépeint par la violence, l’alcoolisme, la toxicomanie et la prévalence du VIH. Face à ce tableau sombre une réponse holistique intégrant les questions d’éducation, de formation, d’information, de prise en charge et aussi de renforcement des capacités de résilience chez les jeunes est nécessaire.

 

Un panel réunissant des spécialistes des questions de toxicomanie, des parents, des autorités locales et des jeunes a été animé autour du thème : « conduites addictives et comportements transgressifs chez les jeunes : pourquoi ? ». Il s’est agi pour les acteurs de fédérer leurs réflexions afin de trouver des réponses adéquates pour mettre fin à l’addiction de la jeunesse aux substances nocives.

Des éducateurs ont été mis à contribution pour assurer diverses prestations au moyen des cliniques mobiles, d’éthylotests et de tests de dépistage.

Avant de lancer la campagne, le ministre a visité des jeunes bénéficiaires des programmes d’insertion que promeut son département ministériel. Guie Dolegbe Fulbert est un bénéficiaire de l’Opération ‘’Agir pour les Jeunes’’ tout comme Kaba Mahmoud. Fulbert fait l’élevage des porcs. L’engraissement des porcs est sa spécialité. Quant à Kaba, il est électronicien, réparateur des ordinateurs portables. Ils ont beneficié successivement de 500 et 700 mille FCFA pour le financement de leurs projets respectifs. Le Ministre Sidi Touré a remis à chacun d’eux un ordinateur plus la somme de 100 mille FCFA pour saluer leur courage et le modèle de jeunes qu’ils sont pour la ville de Bouaflé.

Commentaires