Société

Près de 112 milliards FCFA à mobiliser pour la lutte contre la déforestation

Près de 112 milliards FCFA à mobiliser pour la lutte contre la déforestation

Près de 112 milliards FCFA devraient être mobilisés par la Côte d'Ivoire pour la mise en œuvre de la stratégie du Mécanisme international dénommé réduction des émissions de gaz à effet de serre issues de la déforestation et de la dégradation des forêts (REDD+), un projet visant à lutter contre la déforestation dans le pays.

« Le programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre de la Côte d'Ivoire sera soumis aux partenaires techniques et financiers avant d'être finalisé en septembre 2018... Ainsi le pays devrait pouvoir mobiliser plus de 200 millions de dollars,  soit près de 112 milliards FCFA pour la mise en œuvre du projet REDD+», rapporte un communiqué de cette institution transmis mercredi à APA.

Quatre régions du pays (Guémon,  Cavally,  Nawa et San-Pédro), souligne le communiqué, ont été identifiées pour le  démarrage effectif du REDD+ dont la préparatoire vient d'être achevée.

Jeudi dernier à Abidjan, le Comité national et le Comité technique interministériel du REDD+, ont validé le «Readiness-package», un document qui a permis de dresser un bilan des progrès accomplis par la Côte d'Ivoire depuis la validation de son plan de préparation à la REDD+ et de définir les actions à suivre pour passer à l'étape de la réalisation des activités.

«La phase préparatoire de la REDD+ Côte d'Ivoire enregistre des progrès significatifs de 8,8% en mai 2016 à 58,8% en juillet 2018», a fait savoir le document citant le Colonel Ernest Ahoulou, Secrétaire exécutif permanent de ce mécanisme international  en Côte d'Ivoire.

 Le pays a perdu plus de 75% de ses forêts en 50 ans passant de 16  millions d'hectares en 1960 à 3,4 millions d'hectares en 2015.

Le mécanisme international REDD+, né en 2005, est une approche d'atténuation des changements climatiques. La Côte d'Ivoire a adhéré à ce mécanisme international depuis juin 2011 en vue de contribuer aux efforts internationaux de lutte contre les changements climatiques et pour restaurer son couvert forestier.

Commentaires