Société

Pollution: Paris va tester des bitumes anti-bruit et anti-chaleur

Pollution: Paris va tester des bitumes anti-bruit et anti-chaleur

Des rues qui réduisent le bruit des voitures et rafraîchissent l'air? Cela pourrait bientôt être une réalité dans la capitale Française.

 

Moins de bruit, plus d'air frais, mais une résistance à toute épreuve. Paris va installer en 2018 des bitumes qui permettront la réduction du bruit de la circulation et le rafraîchissement de l'athmosphère. La mesure, estimée à 2,9 millions d'euros, a été adopté le 6 juin par le Conseil de Paris et bénéficiera d'un financement européen du programme Life pour l'environnement et le climat.  

Environ 22% des parisiens sont touchés par les nuisances sonores, notamment le bruit du trafic. Ces nouveaux revêtements routiers pourraient réduire le bruit produit par le contact des pneumatiques des voitures avec la route, explique la Ville. Ils seraient enrobés d'une couche qui retient une faible quantité d'eau qui rafraîchit l'air au moment de l'évaporation.  

Expérimentation dans le XIVe arrondissement

Le premier site pilote sera l'avenue du Général Leclerc, dans le XIVe arrondissement. La partie sud de l'avenue fait l'objet de l'aménagement, et la Ville choisira deux autres sites pertinents dans les prochaines semaines, explique Christophe Najdovski, adjoint à la maire chargé des transports et des déplacements. Le bitume sera posé à chaque fois sur une longueur de 400 mètres.  

"Nous avons souhaité participer à ce projet pour tester des matériaux innovant", affirme à l'Express l'adjoint à la maire. Des enrobés phoniques sont déjà mis en place sur les boulevards périphériques mais sont inefficaces pour les faibles vitesses. "On avait besoin de tester sur un autre axe parisien, sur une avenue qui permet d'entrer dans Paris et qui a une très forte circulation. On va pouvoir tester ce nouveau enrobé et aussi réduire les nuisances pour les riverains", ajoute Christophe Najdovski.  

 
Commentaires