Société

Mutinerie : Les démobilisés réclament 18 millions de F CFA chacun

Mutinerie : Les démobilisés réclament 18 millions de F CFA chacun

Moins d’une semaine après avoir accédé à la revendication des militaires mutins, le gouvernement devra maintenant faire face à celle des ex-combattants non intégrés dans l’armée.

Hier lundi, après avoir bloqué les corridors de Korhogo, Bouaké et troubler la quiétude de la population de Yopougon-Gesco, à Abidjan, ces démobilisés ont exigé des autorités ivoiriennes, lors de la levée de corps d’un des leurs, un montant de  18 millions de francs CFA chacun.

« On veut nos 18 millions comme nos frères d’armes les militaires. On veut rentrer aussi dans les banques pour prendre pour nous aussi. Nous avons combattu aussi pour installer la démocratie », objectivaient-ils, hier lundi 22 mai, en présence  de la ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné, qui révélait, à l’en croire, qu’un fonds spécial était mis en place pour les accompagner dans leurs projets.

« La violence ne donne rien. Nous devons privilégier la paix et le dialogue. (…) Mettez-vous en groupe et soumettez vos projets qui seront financés par le fonds  », avait-elle indiqué.

Très remontés contre l’envoyée du gouvernement venue présenter sa compassion à la famille de Issouf Diawara, un démobilisé tué par les mutins, les ex-combattants ont bloqué, pendant plus de 30 minutes, la ministre Mariatou Koné, au sein de la morgue. Elle n’a pu sortir de cet endroit que par l’intervention de la gendarmerie, comme l’a constaté notre confrère de ‘’Le Nouveau Réveil’’.

Commentaires