Société

Mutinerie : Les banques prises d’assaut par les soldats mutins

Mutinerie : Les banques prises d’assaut par les soldats mutins

Après trois jours de mutinerie, les soldats mutins ont eu gain de cause.  Le gouvernement ivoirien a accepté de payer les primes réclamées par les soldats en colère. Ainsi, à Bouaké comme dans autres villes ivoiriennes, les mutins ont pris d’assaut toutes les banques et établissements financiers.

C’est entre soulagement et colère que les mutins constituaient une file d’attente devant les banques de plusieurs villes en Côte d’Ivoire. Pour nombreux d’entre eux, cet argent tombe à pic. Les 8400 mutins toucheront 5 millions de FCFA chacun et deux autres millions de FCFA au mois de juin prochain.

« Cela va finir la construction de ma maison. C’est pourquoi nous avons fait cela. Sans cet argent, nous ne pouvons pas terminer nos projets. C’est important pour nous, a déclaré un soldat, montrant sur son téléphone, un bâtiment en construction », a déclaré un des mutins présent dans l’une des files indiennes devant une banque.

Les mutins sont retournés dans les casernes lundi après que le gouvernement a abandonné sa menace d’utiliser la force et a accepté un paiement immédiat de 5 millions de francs CFA) par soldat et 2 millions de francs CFA supplémentaires le mois prochain. 

Pour rappel, Le gouvernement avait payé un montant initial de 5 millions de francs CFA pour mettre fin au soulèvement de janvier, mais faisait face à des difficultés  pour payer le reste des paiements, ce, après un effondrement des prix mondiaux du cacao.

Commentaires