Société

Mugefci/Elections : Tous contre Mesmin Komoé ?

Mugefci/Elections : Tous contre Mesmin Komoé ?

Soro Mamadou est candidat à sa propre succession à la tête de la Mutuelle générale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (Mugefci). Autre candidat déclaré, Mesmin Komoé, actuel vice-président de ladite mutuelle et secrétaire général du Mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (MIDD). Les amis d’hier, qui au-delà d’idéaux partageaient la même liste aux dernières élections, sont aujourd’hui à couteaux tirés. Et l’instituteur a de bonnes raisons de trembler.

 

 

Depuis l’annonce de son intention de briguer le poste de Président du conseil d’administration de la Mugefci, Mesmin Komoé semble s’être mis à dos une grande partie des fonctionnaires ivoiriens.

Au moins 157 organisations syndicales du secteur public ont à ce jour affirmé leur soutien à la liste « Union Solidarité Espoir » de Soro Mamadou. Au nombre de celles-ci la Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public dirigée par Théodore Zadi Gnagna, l’Intersyndicale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire de Jean Yves Abonga, le Sneppci de Paul Gnelou et la Cosyfop de Maimouna Kangouté. Un soutien aux relents de revanche...

A l’occasion de la grève générale des fonctionnaires contre la réforme des retraites de ce début d’année, Mesmin Komoé et son syndicat se sont finalement désolidarisés. Mal lui en a pris de toute évidence.

Le candidat de la liste « Solidarité-Espoir » n’entend pas pour autant baisser les bras. Il ouvrira officiellement sa campagne le mercredi 7 juin prochain au groupe scolaire Amon d’ABY du Plateau. Mais déjà il annonce forclos le candidat Soro (qui a 2 mandats à son actif) en application de l’article 32 des statuts de la Mugefci.

 

 

Commentaires