Société

Mozambique: Le gouvernement veut circoncire 100 000 hommes. La raison

Mozambique: Le gouvernement veut circoncire 100 000 hommes. La raison

Plus de 100 000 hommes au Mozambique doivent être circoncis afin d’aider à prévenir les maladies sexuellement transmissibles, y compris le VIH / sida, rapporte la BBC.

Les autorités sanitaires de la province centrale de Zambezia affirment que leur campagne se concentrera sur les districts d’Ato-Molocue, Ile et Gurue, où la circoncision n’est pas une pratique courante.

Abdul Razak, médecin de profession et gouverneur de Zambezia, l’une des provinces les plus peuplées du Mozambique, soutient la campagne:

« Ce que je tiens à souligner, c’est le fait que la circoncision masculine et d’autres mesures sont utilisées pour prévenir les maladies, telles que le VIH / sida. Ils ne guérissent pas le patient », a déclaré Abdul Razak.

La circoncision est volontaire, mais les hommes sont encouragés à subir la chirurgie en raison de la différence qu’elle fait dans la prévention du VIH.

Le coût de ce projet dans la province de Zambezia s’élèvera à plus de 1 million de dollars, des fonds fournis par le Plan d’urgence du Président des États-Unis pour la lutte contre le sida.

La circoncision masculine est courante dans plusieurs provinces mozambicaines, notamment à Cabo Delgado, à Niassa, à Tete et à Inhambane.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la circoncision masculine réduit d’environ 60% le risque pour les hétérosexuels de contracter le VIH.

 

afrikmag.com

C’est la deuxième phase d’un projet qui a débuté l’année dernière avec la circoncision de 84 000 hommes dans la province.

Commentaires