Société

Menace d'Ebola en Côte d’Ivoire: six personnes mises en observation à Tiassalé

Menace d'Ebola en Côte d’Ivoire: six personnes mises en observation à Tiassalé

Six personnes rentrées récemment de la Guinée et du Liberia, où sévit l'épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola, ont été mises en observation dans le district sanitaire de Tiassalé (sud, 120 km d'Abidjan) dans le cadre des mesures de prévention prises par le gouvernement ivoirien.

Selon le directeur départemental de la Santé, Dr Eugène Koffi, cité lundi par le quotidien gouvernemental Fraternité Matin, les cinq hommes internés à Taabo et la femme à Tiassalé depuis jeudi ont effectivement séjourné récemment au Liberia et en Guinée.

"Même si elles ne présentent aucun signe pour le moment, ces personnes dont quatre ressortissants libériens ont été internées dans des salles aménagées au sein des hôpitaux publics des deux localités, par mesure de précaution", a-t-il indiqué.

A en croire, Dr Eugène Koffi, les équipes médicales "à pied d'oeuvre" prennent "régulièrement" leurs températures et leurs parents sont régulièrement informés de leur état de santé.

"Leur mise en observation durera 21 jours", a-t-il précisé.

La Côte d'Ivoire a fermé ses frontières terrestres avec les pays limitrophes touchés par l'épidémie de fièvre Ebola, notamment la Guinée et le Liberia, et suspendu les vols aériens en partance et en provenance de ces pays touchés.

Le gouvernement a annoncé récemment la réouverture des frontières terrestres "au cas par cas" et l'ouverture de couloirs humanitaire, sanitaire et économique vers ces pays.

Selon les derniers chiffres de l'OMS, l'épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola a fait plus de 3.000 en Afrique de l'ouest, principalement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

 

Commentaires