Société

Maroc : démantèlement d’un réseau de trafiquants de faux papiers pour l’Europe

Maroc : démantèlement d’un réseau de trafiquants de faux papiers pour l’Europe

Une quinzaine de personnes, soupçonnées d'avoir mis en place un réseau délivrant de faux passeports et des certificats de résidence à des candidats à l'immigration illégale en Europe, ont été arrêtées au Maroc, ont annoncé jeudi les autorités locales.

Tout est parti de l’arrestation de deux candidats présumés à l’immigration illégale à l’aéroport Mohammed V, en périphérie de Casablanca. Ces derniers « s’apprêtaient à embarquer pour un pays européen avec en leur possession de faux documents de résidence », a expliqué jeudi le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ).

Leur arrestation a conduit à celle de 14 suspects formant une « bande criminelle ayant des ramifications dans plusieurs villes du royaume », spécialisée dans la falsification de documents de voyage et de résidence et l’organisation d’opérations d’immigration illégale, selon le BCIJ.

À destination des « jeunes qui rêvent de rejoindre l’Europe »

Les perquisitions ont permis la saisie de « sceaux de plusieurs ambassades étrangères et du Maroc, passeports marocains et étrangers […], documents de résidences de pays étrangers et équipements et appareils utilisés dans les opérations », a précisé cette source qui ajoute que le réseau ciblait en particulier les « jeunes qui rêvent de rejoindre l’Europe ».

Des Marocains et migrants originaires d’Afrique subsaharienne tentent de rallier illégalement l’Europe à partir du royaume, à bord d’embarcations de fortune ou en franchissant les clôtures des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla.

Commentaires