Société

Mali : la HAC donne 4 mois aux radios privées pour se régulariser

Mali : la HAC donne 4 mois aux radios privées pour se régulariser

La Haute autorité de la communication, instance de régulation du secteur de l’audiovisuel au Mali, a donné quatre mois aux radios privées pour se mettre en règle vis-à-vis des textes, a appris APA mercredi auprès du président de la HAC.

La HAC donne la période allant « du 3 juillet au 3 novembre (4 mois) aux radios ayant une autorisation provisoire et du 3 juillet au 3 décembre (5 mois) à celles ayant des arrêtés interministériels, pour se régulariser selon les textes de la HAC », a indiqué Fodié Touré, le président de la structure.

 

Il a menacé de fermeture toutes les radios qui ne seront pas en règle à l’expiration de ce délai.

En mai dernier la HAC avait fait passer de 800 000 francs CFA à 3 500 000 francs CFA, les redevances demandées à ces radios. Cette augmentation a pour but « de décourager les promoteurs de radios et de télévisions fantaisistes », d’après la HAC.

Selon la HAC, il y a « 387 radios qui émettent actuellement avec un arrêté interministériel contre 94 autres qui diffusent avec des autorisations provisoires ministérielles. »

Par la même occasion le président de la HAC a informé de la disponibilité de « 57 fréquences de radios. » Ces fréquences seront réparties comme suit : « 2 par chef- lieu de région, 1 par chef-lieu de cercle et 5 fréquences seront réservées à la capitale Bamako.

Commentaires