Société

MACA: Les prisonniers politiques arrêtent leur grève de la faim

MACA: Les prisonniers politiques arrêtent leur grève de la faim

Ils étaient au moins 100 prisonniers en grève de la faim depuis le 1er décembre à la Maca, la grande prison d'Abidjan, pour demander l'accélération de leurs dossiers en justice. Jeudi 25 décembre, ils ont mis fin à leur mouvement, suite à l'intervention de l'ONU.

C'est après la visite d'Aïchatou Mindaoudou, la représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU en Côte d'Ivoire, que les prisonniers se sont laissé convaincre de suspendre leur grève de la faim. D'après les porte-parole du mouvement, la diplomate onusienne s'est engagée à rencontrer les autorités politiques, pour débloquer leur situation judiciaire.

Ces prisonniers réclament leur mise en liberté provisoire ainsi que l'accélération de l'examen leurs dossiers dans les différents cabinets. Certains sont en détention préventive depuis plus de trois ans.

Dans un communiqué publié le soir du 25 décembre, le ministère de la Justice a rappelé la gravité des faits commis par ces prévenus et dénoncé un chantage. De nombreux observateurs nationaux et internationaux dénoncent pourtant régulièrement, et depuis longtemps, le recours à des détentions abusives et non justifiées en Côte d'Ivoire. Certains grévistes de la faim avaient bénéficié d'une mise en liberté provisoire il y a déjà plusieurs mois, mais il leur manquait leur billet de sortie. Treize ont finalement quitté la Maca cette fin de semaine.

 
 
Commentaires