Société

Les musulmans entament aujourd'hui la dernière décade du jeûne du mois de Ramadan

Les musulmans entament aujourd'hui la dernière décade du jeûne du mois de Ramadan

Entamé le 27 mai dernier, le carême du mois de Ramadan a atteint ce mercredi 15 juin, la dernière décade. Celle-ci est selon le Prophète Mohammad l’affranchissement du feu de l’enfer.

La dernière ligne droite du mois du Ramadan est arrivée. le mois saint est à son 20 ème jour et les frères de la communauté musulmane entre dans qui est appelé "la dernière décade". Pour profiter pleinement des derniers ce mois, il faut une bonne organisation. Les fidèles musulmans doivent passer beaucoup de temps dans l'adoration et la prière. Les musulmans doivent multiplier les prières et les invocations, de lire plus encore le Coran. Ils doivent aussi faire preuve de grande générosité.

C'est dans cette partie du mois sacré qu'à lieu Laylat-oul-Qadr, ou la Nuit du destin. Celle que le Prophète déclare être meilleure que mille nuits. En d’autres termes, les actes d’adoration, accomplis pendant cette nuit sont meilleurs que ceux que le serviteur d’Allah pourrait accomplir assidûment pendant 84 ans. C’est une grâce divine et celui qui en est privé sera privé d’un grand bienfait, et celui qui aura été négligent aura gaspillé une opportunité considérable. 

Durant ce temps, les musulmans doivent réciter et méditer le Coran et multiplier les évocations, car ces jours méritent qu’on y fasse de tels choses. Dans cette décade bénie, ils doivent prier pour eux, pour le pardon de leurs péchés et prier pour leurs semblables tenus dans les liens du péchés. Ils doivent effectuer du zhikr en proclamant la pureté, les louanges ou la grandeur de Dieu. Ils doivent poser de bonnes actions. Durant cette décade, il faut veiller particulièrement à accomplir la retraite spirituelle dans la mosquée dans laquelle on prie, car telle est la Sunna du Prophète qui ne cessa de faire une retraite spirituelle durant la dernière décade du mois de Ramadan jusqu’à sa mort comme cela est rapporté par Boukhari et Mouslim d’après Aïcha.

 

Commentaires