Société

Les établissements secondaires publics fermés à Divo

Les établissements secondaires publics fermés à Divo

Le directeur régional de l’Education nationale (Dren) dans le Lôh-Djiboua, Touré Tiégbéman, a affirmé mercredi que tous les grands établissements du secondaire public observent le mouvement de grève nationale et noté qu’aucune inspection de l’enseignement primaire n’est dans la danse.

Au cours d’une réunion bilan convoquée par le préfet de la région du Lôh-Djiboua, préfet du département de Divo, Kouakou Assoma, Touré Tiégbéman a indiqué que quelques élèves des écoles privées ont invité leurs camarades du public à venir les déloger afin de paralyser toute l’école dans la région.

Ces actions ont donné lieu à plusieurs scènes d’affrontements dans quelques écoles privées de Divo, a constaté l’Aip.

Selon lui, sur les 18 établissements secondaires privés, cinq ont connu des perturbations majeures pendant que les 13 autres fonctionnaient « normalement ».

Le préfet de Divo a conseillé aux responsables des établissements de mettre en place un système d’alerte précoce en vue de mobiliser rapidement les forces de l’ordre à l’effet d’intervenir promptement en cas d’attaques d’élèves.

« Il s’agit d’informer rapidement les forces de l’ordre », a expliqué le préfet.

Commentaires

encore D'Actu
ITV