Société

Les écoles primaires publiques fermées à Aboisso

Les écoles primaires publiques fermées à Aboisso

Les écoles primaires publiques d’Aboisso ont été fermées lundi pour cause de grève de l’Intersyndicale de l’enseignement préscolaire et primaire de Côte d’Ivoire (ISEFPCI), a constaté l’AIP.

Les syndicats entament ainsi une grève  de cinq jours décidée lors de leur assemblée générale tenue le 14 novembre dernier.

Ils revendiquent la suppression des cours de mercredi, l’organisation de concours exceptionnels de promotion dans les emplois de l’enseignement préscolaire et primaire des grades C3,B3,A3, au grade A4, la revalorisation de l’indemnité de logement.

Les membres des syndicats grévistes revendiquent aussi la promotion des instituteurs adjoints et des instituteurs ordinaires, la suppression des concours de promotion des instituteurs adjoints,  la réinstauration de l’examen du CAP intégration et l’ouverture du concours des Inspecteurs de l’enseignement primaire (IEP) aux instituteurs ayant plus de 10 ans et 7 ans d’ancienneté, titulaires d’une licence, entre autres.

Les écoles du département d’Aboisso et celles du département de Tiapoum sont restées fermées.

Douze syndicats du préscolaire et du primaire  sont signataires du préavis de grève, a-t-on appris.

Commentaires