Société

Les baux revus à la hausse pour les militaires, gendarmes, policiers, pompiers civils...

Les baux revus à la hausse pour les militaires, gendarmes, policiers, pompiers civils...

La mesure a été annoncée le 11 mai dernier par le ministre Alain Richard Donwahi. Elle vient d’être adoptée par le Conseil des ministres. Les Forces de défense et de sécurité, tout comme certains fonctionnaires et agents de l’Etat, peuvent se réjouir. Leur indemnité de logement a été augmentée de 20 000 FCFA.

 

 

Réuni en conseil ce mercredi 17 mai, le gouvernement ivoirien a décidé de faire droit aux revendications des Forces de défense et de sécurité en ce qui concerne leurs indemnités de logement.

De manière générale, les taux de bail ont été augmentés de 20 000 FCFA. « Les loyers désormais varieront de 70 000FCFA pour les plus bas à 325 000 FCFA pour les plus hauts », a expliqué le ministre Bruno Koné, porte-parole du gouvernement. Les éléments des Forces armées de Côte d’Ivoire, les agents de police, les agents des eaux et forêts mais aussi  des douanes et les gardes pénitentiaires en bénéficient d’office. La mesure n’entrera en vigueur qu’en janvier 2018. 

A cette même date, les surveillants de prison se verront, eux aussi, gratifiés d’une indemnité de risque et de suggestion comme les autres corps paramilitaires. « Cette indemnité de risque est comprise entre 80 000 et 125 000 FCFA, par mois. L’indemnité de suggestion entre 40 000 et 75 000 FCFA par mois », a précisé Bruno Koné. Il a par ailleurs ajouté que les agents pénitentiaires, dans l’exercice de leurs fonctions, auront un accès gratuit aux moyens de transport appartenant aux entreprises publiques.

 

 

Commentaires