Société

Leadership Jeune: le ministre Sidi Touré rassure les bénéficiaires du Yali 2017 de son appui

Leadership Jeune:  le ministre Sidi Touré rassure les bénéficiaires du Yali 2017 de son appui

C’est désormais une tradition au ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique. Les YALI 2017 (Young African Leadership Initiative) ont été reçus en audience ce jeudi 13 avril 2017 par le ministre Sidi Tiémoko Touré à son cabinet.

 

 

Avant leur départ aux Etats Unis, l’équipe ivoirienne du YALI 2017 est venue se présenter officiellement au ministre de la jeunesse. Les échanges ont tourné autour du programme en général et du cadre de collaboration entre le ministère et les jeunes YALI.
« Nous sommes venus prendre votre bénédiction et votre appui institutionnel », a confié le porte-parole de la délégation Guei Sosthène, au ministre.
Tout en saluant les initiatives du ministre en faveur des jeunes, Guéi Sosthène a rassuré le ministre de la disponibilité des Yali à accompagner le ministère dans sa mission de promotion de la jeunesse.
Pour le ministre Sidi Touré, les YALI sont une fierté pour la Côte d’Ivoire. « Nous avons toujours eu de bon retours sur vos prédécesseurs. Jamais un incident n’a été signalé depuis les différents départs qui se font chaque année. Vous êtes la fierté de toute la Côte d’Ivoire et notre devoir est de vous accompagner », a expliqué le ministre Sidi Touré.
A cet effet, le Ministre n’entend pas limiter son intervention aux départs des jeunes ivoiriens à ce programme international. Il envisage une faitière qui réunira toutes les générations des Yali afin que leur expérience servent de modèle aux jeunes. Cette plateforme définira le cadre de collaboration entre les Yali et le ministère.
Pour l’édition 2017, ce sont 18 personnes qui ont été sélectionnées pour le compte de la Côte d’Ivoire.
Lancé en 2010 par le président Barack Obama, ce programme fait partir des jeunes leaders aux Etats-Unis pour suivre des formations et recevoir des conseils en leaderships.

 

 

Commentaires