Société

Le Sénégal à l’avant-garde de la lutte contre les maladies antibiorésistantes (bactériologue)

Le Sénégal à l’avant-garde de la lutte contre les maladies antibiorésistantes (bactériologue)

Le bactériologue sénégalais, Cheikh Saad Bouh Boye, a déclaré mercredi à Dakar, que le Sénégal est un pays avant-gardiste dans les stratégies de lutte contre les maladies antibiorésistantes.  

 

« Le Sénégal est dans l’avant-garde dans les stratégies de prise en charge des maladies dues à des microbes multirésistantes. (…) Il y a différents groupes créés (tuberculose, VIH, …) dans ce sens et qui ne s’intéressent pas uniquement qu’aux microbes », a dit le professeur Boye, également virologue à l’hôpital Aristide Le Dantec de Dakar.

 

Il prenait part à un atelier de trois jours sur les mécanismes de résistance contre les microbes axé principalement sur : « Antibiorésistance et Stratégie de lutte ».

 

La rencontre vise à « renforcer les compétences des acteurs les plus concernés (médecins, pharmaciens, environnementalistes, …) pour parvenir à des stratégies de prise en charge ».

 

 

La résistance aux antimicrobiens (RAM) « est une menace, parce qu’elle diffuse, limite des choix et n’a pas de frontières. On peut la retrouver en milieu environnemental, animal, humain, ... », a poursuivi Cheikh Saad Bouh Boye, assurant que cette bactérie peut développer une multi-résistance qui « peut rendre inefficaces les schémas thérapeutiques ».

 

 

Convaincu de cet « enjeu », l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a inscrit ses activités de son plan d’actions contre la RAM (2016-2020) dans le cadre de l’aide au secteur de l’alimentation et de l’agriculture, a rappelé Cheikh Gueye, chargé de programmes de la FAO- Sénégal.

 

 

Commentaires