Société

Le nombre croissant de malades mentaux inquiète les populations de Touleupleu

Le nombre croissant de malades mentaux inquiète les populations de Touleupleu

Le nombre croissant des malades mentaux, sans une véritable explication, inquiète sérieusement les populations de Toulépleu en particulier celles vivant dans le centre-ville de cette localité située à l’extrême ouest de la Côte d’Ivoire, à la frontière avec le Libéria.

De 3 malades mentaux qu’on pouvait facilement identifier il y a quelques mois, ils ont rapidement atteint le nombre de 14 en moins de trois mois seulement pour la seule ville de Toulépleu sans compter les quelques dizaines qui sont dans les villages des autres sous-préfectures a indiquée une source sécuritaire ce samedi à l’AIP.

Ces individus n’hésitent pas à s’infiltrer dans les lieux de cérémonies publiques, et à s’emparer d’objets dans les domiciles privés et même des établissement publics. L’un d’entre eux a tenté de défoncer des portes de bureaux à la préfecture il y quelques mois, mais sans dégâts majeurs.

Toutefois certains chefs de quartier ont indiqué lors d’une réunion de sécurité avec la police la semaine dernière que des personnes présentant les mêmes traits physiques de malades mentaux se sont rapidement convertis en combattants lors des crises ivoiriennes à Toulépleu, ce qui justifie leur grande inquiétude face au nombre pléthorique de fous dans la ville.

Les autorités sécuritaires estiment pour leur part que cette question relève des compétence de la mairie, mais affirme redoubler de vigilance avec des patrouilles mixtes.

De son côté, le maire de la commune de Toulepleu, Denis Kah zion, évoque une insuffisance des moyens pour faire face au problème.

Commentaires

encore D'Actu
ITV