Société

Le ministre Jean-Claude Kouassi annonce la création d’une brigade spéciale de lutte contre l’orpaillage clandestin

Le ministre Jean-Claude Kouassi annonce la création d’une brigade spéciale de lutte contre l’orpaillage clandestin

Le ministre des Mines et de la Géologie, Jean-Claude Kouassi, a annoncé, vendredi, la création d’une brigade “exclusivement” chargée de la lutte contre l’orpaillage clandestin par le gouvernement qui a décidé d’intensifier la lutte contre ce phénomène.

“Nous venons de créer une brigade exclusivement dédiée à la répression de l’orpaillage clandestin et de l’ensemble des infractions au code minier”, a-t-il déclaré lors de la cérémonie d’installation du comité de développement local minier (CDLM) de la mine d’or de Sissingué, dans le département de Tengréla.

Cette brigade sera dotée de drones et de satellites pour mieux surveiller et mieux contrôler l’ensemble des sites miniers sur l’étendue du territoire national, a expliqué le ministre, dénonçant vigoureusement le phénomène.

“Eradiquer l’orpaillage clandestin est un impératif absolu, j’allais dire un impératif catégorique pour l’Etat de Côte d’Ivoire”, a-t-il fait savoir, avant d’exhorter les autorités préfectorales et les propriétaires terriens de la localité à aider le gouvernement à combattre le fléau.

Le département de Tengréla est le plus touché par l’orpaillage clandestin, a révélé le ministre des Mines et de la Géologie, déplorant qu’il nuit aux exploitations minières légales, détruit l’environnement et menace la qualité de vie des  populations, tout en attirant la criminalité, la prostitution et la misère.

Commentaires