Société

Le Gouvernement ivoirien souhaite nationaliser la Banque Nationale d’Investissement

Le Gouvernement ivoirien souhaite nationaliser la Banque Nationale d’Investissement

Les autorités ivoiriennes se soucis de la nationalisation financière du pays. Une politique qui avait été entamée par l’ex-régime au pouvoir. La 20 avril dernier, lors des réunions de printemps du Fonds monétaire internationale (Fmi) et la Banque mondiale à Washington, aux Etats-Unis, le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly avait annoncé que la Banque nationale d’investissement (BNI) sera bientôt  la banque de l’Etat de Côte d’Ivoire.

Amadou Gbo Coulibaly a annoncé depuis la capitale fédérale des USA que l’Etat Côte d’Ivoire se soucis de la nationalisation de certains établissements financiers et banques. Selon le chef du Gouvernement ivoirien, la Banque nationale d’investissement (BNI) sera bientôt une banque nationale.

Selon nos confrères de Fraternité Matin, la Caisse nationale des caisse d’épargne (CNCE), elle ne sera plus privatisée. Selon le chef du Gouvernement, la Caisse sera restructurée pour en faire un outil de promotion de l’inclusion financière, parce que disposant déjà d’un réseau qui couvre l’ensemble du territoire national.  Amadou Gon Coulibaly a annoncé que la CNCE va être capitalisé à hauteur de 30 milliards FCFA pour la rendre dynamique.

Par ailleurs, l’Etat ivoirien aurait cédé ses parts dans plusieurs banques et établissements financiers sur le sol ivoirien. La Banque pour le financement de l’agriculture (BFA), qui a été liquidée, n’appartient plus à l’Etat. Quant à Versus Bank, la BIAO-CI (aujourd’hui NSI Banque), la SIB et la BHCI, l’Etat a soit vendu ou réduit ses actions.

Commentaires