Société

L’Espagne rapatrie 23 Nigérians pour des infractions liées à la drogue et autres crimes

L’Espagne rapatrie 23 Nigérians pour des infractions liées à la drogue et autres crimes

Vingt-trois Nigérians sont arrivés mardi dans l’État de Lagos après leur rapatriement par le gouvernement espagnol, a confirmé un porte-parole de la police.

Les rapatriés, dont 21 hommes et deux femmes, ont été renvoyés dans le pays d’Afrique de l’Ouest pour avoir commis divers crimes, en plus des infractions liées à la drogue, selon Joseph Alabi, porte-parole de la police de l’État de Lagos.

Neuf des rapatriés ont été renvoyés chez eux pour des infractions liées à la drogue, a-t-il déclaré.

L’expulsion a eu lieu à peine cinq jours après que 34 Nigérians ont été renvoyés au bercail de six pays européens pour avoir commis des infractions liées à l’immigration.

Les pays européens, dont l’Autriche, la Belgique, l’Allemagne, la Hongrie, l’Islande et la Suisse, ont conjointement rapatrié les Nigérians le 22 juin.

M. Alabi a affirmé aux journalistes que les rapatriés ont été reçus par des agents du Service d’immigration nigérian, l’Agence nationale pour l’interdiction de la traite des personnes, la police et l’Agence nationale de lutte contre la drogue.

Ceux qui ont été expulsés pour des infractions liées à la drogue ont été remis à la police anti-drogue, a-t-il ajouté.





Commentaires