Société

Jeûne de Ramadan: Le message du président Guillaume Soro aux musulmans

Jeûne de Ramadan: Le message du président Guillaume Soro aux musulmans

A l'occasion du jeûne de Ramadan, le président de l'Assemblée Nationale, Guillaume Soro, a apporté son soutien à la communauté mondiale musulmane et plus singulièrement à celle de Côte d'Ivoire. Dans une lettre rendue publique ce vendredi 5 juin, il a invité les uns et les autres à « craindre Dieu, en étant justes et loyaux dans nos engagements et dans nos actes ».

Musulmans, Musulmanes,
Chers Frères et Soeurs,
Chers Amis de l’Islam,

Recevez mon soutien de tout coeur à la réussite du mois sacré du Ramadan que vous avez entamé ! J’ai pris plaisir ce vendredi 2 juin 2017 à méditer le verset 10 de la 49ème Sourate du Coran, Al-Hujurat:

« Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde »

A nous de prendre conscience des exigences de la fraternité. De ne pas faire la nuit ce que nous condamnons du bout des lèvres le jour. A nous de vouloir de toutes nos forces la paix, et ne résister que si notre dignité est bafouée. A nous, par-dessus tout, de craindre Dieu, en étant justes et loyaux dans nos engagements et dans nos actes! « Afin qu’on « nous » fasse miséricorde… », dit le texte.

Et juste avant, le verset 6 de la même Sourate nous prévient tous:

« Ô vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair de crainte que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. »

Quelle vérité sublime! L’oeuvre du Pardon et de la Réconciliation des Frères est un combat de Titans. Elle requiert une vigilance de tous les instants. Que la Foi en Dieu, vivante en nos coeurs, nous renforce et nous inspire, chaque jour, un pas nouveau et concret vers ceux qui nous tendent la main. Car c’est en étant pardonneur et miséricordieux que nous honorons la divinité, source de la dignité de l’Homme.

Bon Djoumah, et bonne suite du jeûne du Ramadan à tous et toutes!

Votre , très fraternellement toujours,
Guillaume K. Soro

Commentaires