Société

Indonésie/ Des femmes font une fatwa contre le mariage des enfants

Indonésie/ Des femmes font une fatwa contre le mariage des enfants

En Indonésie, le plus grand pays à majorité musulmane au monde, s'est tenu cette semaine le premier congrès national des femmes oulémas.

Ses femmes sont des théologiennes et responsables religieuses, dont certaines participantes sont venues du Nigeria ou d'Afghanistan, se sont ainsi réunies durant trois jours, à l'issue desquels elles ont notamment émis une fatwa, c'est-à-dire une recommandation religieuse non contraignante, contre le mariage des enfants en Indonésie.

 

Aux dires des organisatrices indonésiennes, il s'agit du premier congrès d'envergure de femmes spécialistes de l'islam et de responsables religieuses musulmanes au niveau mondial.

Ce congrès des femmes oulémas s'est déroulé durant trois jours, dans la ville côtière de Cirebon, dans le nord-ouest de l'île de Java. Près de 300 participantes se sont ainsi rassemblées pour émettre des recommandations sur des enjeux de société et tenter parallèlement de promouvoir l'influence des femmes.

Trois thèmes principaux étaient au programme de leurs discussions : la question des dégâts environnementaux, les violences sexuelles et le mariage des enfants. Selon l'Unicef, une Indonésienne sur six serait en effet mariée avant l'âge de 18 ans. Près de 340 000 jeunes filles seraient ainsi concernées chaque année.

De 16 à 18 ans

Les responsables religieuses réunies à Cirebon ont ainsi émis une fatwa, pour recommander aux autorités indonésiennes de faire passer l'âge légal du mariage des jeunes filles de 16 à 18 ans.

L'importance d'une fatwa se mesure principalement en fonction de l'influence de celui qui l'émet. S'il est donc difficile de déterminer si cette recommandation religieuse aura un réel impact, elle comporte en tout cas une forte valeur symbolique et fait résonner la voix des femmes musulmanes dans le débat public indonésien et sur la scène mondiale.

 

                                                        RFI

 

Commentaires