Société

Il abandonne l’école en classe de 4è, mais ses textes sont étudiés au BAC

Il abandonne l’école en classe de 4è, mais ses textes sont étudiés au BAC

Révélé avec le groupe Yeleen qui a contribué pendant dix (10) ans au développement du rap africain, le Burkinabè Smarty poursuit son œuvre militante en solo. Les efforts fournis et la qualité de ses textes ont permis à l’artiste burkinabè d’être nommé lauréat du prix Découvertes RFI 2013.  

 

Une fois de plus, l’un des textes de Salif Louis Kiekieta alias Smarty qui a abandonné l’école en classe de 4è, a été retenu au Burkina Faso. C’est la 3è fois qu’un des textes de ce rappeur est retenu à un examen scolaire. L’artiste a publié sur son compte Twitter, « mon titre Le chapeau du chef  retenu à l’épreuve du BAC 2018 »alors que sur la feuille de composition des candidats, le titre demeure différent : « le chapeau du roi » . Est ce une erreur ? Peut-on dire à ce niveau que le titre a été changé ?  Voilà des questions parmi tant d’autres qui sont posées par les habitants burkinabè.

 

netafrique.net

 

Commentaires