Société

Grippe aviaire: plusieurs pays interdisent les volailles sud-africaines

Grippe aviaire: plusieurs pays interdisent les volailles sud-africaines

Mardi, la Namibie a interdit l'importation de poulets sud-africains, vivants et non cuisinés suite à une épidémie de grippe aviaire de souche H5N8.

Le Botswana, le Zimbabwe, la Zambie et le Mozambique ont pris la même décision en début de semaine.

Le responsable des services vétérinaires au sein du gouvernement zimbabwéen, Joseph Nyiaka, a affirmé de son côté que l'interdiction décidée par Harare sera levée lorsque l'Afrique du Sud aura confirmé que la situation est sous contrôle bien que les volailles du Zimbabwe sont suspectées d'être à l'origine de cette épidémie en Afrique australe.

Au début du mois, le Zimbabwe avait placé en quarantaine un élevage privé de la banlieue de Harare après la mort suspecte de 7.000 volailles.

Pour circonscrire cette épidémie, l'Afrique du Sud a procédé à l'abattage des milliers de volailles et a émis une interdiction de vente de poulets vivants sur tout le territoire national.

La souche H5N8, extrêmement contagieuse, peut se propager rapidement à travers les fermes touchées, obligeant les éleveurs à abattre des milliers de volailles.

Selon des experts sud-africains, la souche est arrivée dans la région avec la migration d'oiseaux venus d'Europe.

Depuis octobre, la souche a été détectée dans 15 pays européens, notamment en en Angleterre, en France et en Allemagne.

Commentaires