Société

France/ Agrobusiness : Les souscripteurs exigent un dialogue direct avec Ouattara

France/ Agrobusiness :  Les souscripteurs exigent un dialogue direct avec Ouattara

A l’appel du syndicat des investisseurs indépendants de l’agrobusiness en Côte d’Ivoire (Siiabci), plusieurs souscripteurs ont menacé dimanche 12 mars 2017 de manifester dans les rues de Paris durant tout le long de la visite d’Etat du président ivoirien, Alassane Ouattara, en France. Ce, jusqu’à ce qu’il les reçoive.

 Une centaine de souscripteurs parisiens de l’opération agrobusiness a envahi, dimanche 12 mars 2017, la place de la République de Paris pour exiger une rencontre avec le Président Ouattara, qui y est, dans le cadre d’une visite d’Etat, pour rencontrer son homologue français, François Hollande. Pour le secrétaire général du Siiabci, Serifou Hamed Tidiane, cette rencontre souhaitée avec le chef de l’Etat ivoirien vise à lui expliquer les répercussions  du gel des comptes des sociétés d’agrobusiness sur ceux qui ont investi, pour la plupart, leurs économies dans l’opération. Car, à l’en croire, si le gouvernement ivoirien s’obstine à suspendre les activités des sociétés de l’agrobusiness, c’est parce qu’il n’a pas la bonne information. Serifou Hamed Tidiane a expliqué que les nombreuses démarches entreprises à cette fin, n’ont jamais trouvé d’oreilles favorables en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, selon lui, la présence du numéro 1 ivoirien en terre française est une occasion à saisir pour le rencontrer et étaler leurs préoccupations. « Vu qu’il est à Paris, nous voulons le rencontrer car nous sommes convaincus qu’il n’a pas la bonne information. Et s’il ne nous reçoit pas, alors nous allons continuer à occuper la rue et toutes les autres plates formes de communication jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée, celle du remboursement de la totalité de nos revenus sur investissement (RSI) », a-t-il prévenu.

Commentaires