Société

Fin de la grève dans l’enseignement au Sénégal

Fin de la grève dans l’enseignement au Sénégal

Après quatre mois de grève, les syndicats de l'éducation et le gouvernement sénégalais ont trouvé un accord.

Les cours ont effectivement repris a pu observer lundi un journaliste de BBC Afrique à Dakar.

Les dernières négociations entre le président Macky Sall et les enseignants semblent avoir été fructueuses.

La principale revendication portaient sur les indemnités de logement des professeurs qui vont passer de 60.000 à 100.000 francs CFA d'ici 2020.

Cette hausse représente une enveloppe d'environ 70 milliards de francs CFA que l'Etat du Sénégal doit mobiliser au niveau de son budget.

La priorité pour le corps enseignant sera donc de rattraper quatre mois de cours perdus et de préparer les examens de fin d'année.

Pour Kalidou Diallo, ancien ministre de l'éducation nationale du Sénégal et président d'une association sénégalaise d'appui à l'éducation, les grèves à répétition dans les pays d'Afrique francophone sont le signe "d'une autre culture syndicale qui diffère de celle des pays anglophones".

Il indique que si les gouvernements rechignent à satisfaire les revendications des enseignants c'est par crainte de voir la masse salariale flamber.

"Avec un taux de natalité en hausse" en Afrique francophone et donc de "plus en plus d'enfants qui entrent à l'école comme au Sénégal, les enseignants sont désormais très nombreux" souligne M. Diallo.

 

Commentaires