Société

Examens de fin d’année : la pluie, première véritable épreuve des candidats

Examens de fin d’année : la pluie, première véritable épreuve des candidats

Les examens scolaires de fin d’année ont été lancés ce mardi 6 juin 2017 avec l’entrée en lice des élèves du CM2. Ceux-ci se soumettront aux épreuves du CEPE. Dans une atmosphère pluvieuse…

Les élèves du CM2 ont leur destin entre leurs mains ce mardi. Mais un autre facteur entre en jeu. Il s’agit bel et bien de la pluie. Si les tout-petits semblent avoir eu de la chance côté climat, qu’en sera-t-il de leurs aînés qui entreront très bientôt en scène ?

 Les mois de juin et juillet sont par excellence les périodes d’examens scolaires, mais aussi celles de la saison pluvieuse. Les fortes pluies qui s’abattent sur la Côte d’Ivoire à cette période causent d’énormes désagréments aux candidats. Certains d’entre eux éprouvent de véritables difficultés à regagner leurs centres de composition. En effet, après les fortes pluies, des quartiers sont sous les eaux et tout accès est impossible. Un véritable problème pour les candidats qui sont tenus d’être à l’heure ! Dans ce cas, la première épreuve pour eux c’est de braver de grosses gouttes de pluie pour répondre présents à la composition. Les plus chanceux seront en retard quand les autres ne pourront pas sortir de chez eux. Résultat, ils manqueront l’examen.

Quand un candidat qui a bravé la pluie parvient à se pointer à l’heure, il pourrait se retrouver avec des documents (convocation, carte d’identité…) trempés et endommagés. La pluie est un véritable souci.

Les centres d’examen ne sont pas épargnés. Des salles de classe sont parfois envahies en cas de forte pluie. Et là encore, ce sont les candidats qui paieront le lourd tribut de cette situation.

Commentaires