Société

Etats-Unis: une immigration subsaharienne plus éduquée qu’en Europe

Etats-Unis: une immigration subsaharienne plus éduquée qu’en Europe

A quoi ressemble l'immigration légale subsaharienne aux Etats-Unis ? Selon une étude du think tank américain Pew Research Center basé à Washington et disponible en ligne, les immigrants africains aux Etats-Unis seraient en moyenne plus éduqués que ceux qui tentent l'aventure en Europe.

Aux Etats-Unis, 69% des immigrants subsahariens légaux âgés d'au moins 25 ans déclarent être allés à l'université. Au Royaume-Uni, ils ne sont que 49 %, en France 30% et à peine 10% en Italie. Plus de la moitié de cette catégorie d'immigrants vit dans l'un de ces quatre pays.

Selon cette étude du Pew Research Center, menée sur la base de milliers d'entretiens et des chiffres officiels américains et européens de l'année 2015, les immigrants africains aux Etats-Unis seraient donc les plus éduqués.

Le rapport de ce think tank basé à Washington dresse aussi une autre tendance : celle de la fuite des cerveaux du Sud vers le Nord. Ce sont en effet les plus diplômés qui quittent le plus leur pays d'origine subsaharienne pour s'installer dans des pays riches.

Un emploi à la clé

Conséquence logique, explique le rapport, ceux qui optent pour l'Amérique sont aussi ceux qui ont le plus de chances de trouver un emploi : près de 93% d'entre eux disent travailler aux Etats-Unis contre 83% en France.

Des chiffres qui s'expliquent aussi par la politique migratoire des Etats-Unis. Entre 2010 et 2016, un quart des migrants subsahariens sont entrés grâce au Diversity Visa Program qui nécessite au minimum d'être diplômé du lycée.

Commentaires