Société

En attendant Gadji Céli, Abou Galliet, Serges Kassi, le gouvernement offre 5 millions FCFA à l’artiste Paul Madys rentré d'exil

En attendant Gadji Céli, Abou Galliet, Serges Kassi, le gouvernement offre 5 millions FCFA à l’artiste Paul Madys rentré d'exil

L’artiste Paul Madys a reçu mardi un chèque d’un montant de 5 millions FCFA du gouvernement pour la consolidation de la paix et le renforcement de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire à travers une œuvre musicale, lors d’une cérémonie à Abidjan.

"Je voudrais traduire toute ma reconnaissance au Président de la république, son Excellence Monsieur Alassane Ouattara et au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour ce geste", a dit Paul Gnagbo de son nom à l’Etat civil lors de la cérémonie de remise du chèque à l’artiste par la ministre Mariétou Koné chargée de de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté.

Le souhait de Paul Madys rentré d’exil en 2017, "C’est que les Ivoiriens se retrouvent. C’est quand tu es ailleurs que tu réalises la valeur de ton pays. C’est parce que la Côte d’Ivoire existe qu’on nous appelle Ivoirien. On n’a qu’un seul pays. Nous devons tous œuvrer pour que rien n’entrave la bonne marche de ce pays. Nous avons un héritage de paix à léguer".

Plusieurs autres artistes en exil dont Gadji Céli, François Kency, Serges Kassi ou Abou Galliet suite à la crise postélectorale qu’a traversé la Côte d’Ivoire entre décembre 2010 et mai 2011 avec la chute de Laurent Gbagbo et l’avènement d’Alassane Ouattara au pouvoir ont été priés par la ministre de regagner Abidjan "en vue de prendre une part active dans le processus de réconciliation".

"La cohésion se fait aussi par la culture. La Côte d’Ivoire les attend pour qu’ensemble nous puissions construire main dans la main notre nation la Côte d’Ivoire", a affirmé Mme Koné, précisant que "Paul Madys est revenu pour retrouver sa chère patrie natale, mais également pour apporter à travers son art qu’est la musique sa contribution à la consolidation de la paix et au renforcement de la cohésion sociale (…). Cette aide à l’artiste, traduit la ferme volonté du gouvernement d’y contribuer".

 

 

 

 

Commentaires