Société

Education: Des enseignants Ivoiriens en "grève illimitée à partir du 10 avril" prochain

Education: Des enseignants Ivoiriens en

Les enseignants Ivoiriens réunis au sein du Syndicat national des enseignants et des personnels du privé laïc de Côte d’Ivoire (Synepplaci) ont déposé un préavis de grève sur la table de leur ministère de tutelle. Ils entendent ainsi entrer en "grève illimitée à compter du 10 avril " prochain, selon un communiqué.

"Le bureau exécutif national du Synepplaci, réuni ce jour vendredi 23 mars 2018 décide d’une grève illimitée à compter du mardi 10 avril 2018 sur tout le territoire national", dit le communiqué. 

Le Synepplaci dénonce "les problèmes réglés au regard de la loi et des accords obtenus avec le gouvernement et le patronat mais qui restent bloqués pour des raisons inavouées". Entre autres "l’apurement des quatre mois de salaires impayés par l’État lui-même, dans le cadre de la spéciale dévaluation, pour un montant total de trois cent soixante-deux millions sept cent trente-cinq mille trente-neuf francs CFA (362 735 039 FCFA). Accord donné mais paiement bloqué depuis 5 mois".

"Le remboursement de la somme de 219 541 890 FCFA (soit 15 % des 1 463 612 602 FCFA de la spéciale dévaluation) due par les fondateurs sous la garantie de l’État,  Le paiement du stock des arriérés d’augmentation de salaire de 1994, 1995, 1 996 et 1 998 d’un montant total de 24 779 202 427 FCFA (vingt-quatre milliards, sept cent soixante-dix-neuf millions deux cent deux mille quatre cent vingt-sept mille francs CFA)".

 "Le remboursement du manque à gagner de 400 000 000 000 FCFA (quatre cents milliards de FCFA) dû aux enseignants du privé laïc sur la convention État - Patronat de 1992".

Cependant, le syndicat demande une rencontre avec Kandia Camara, ministre de l’Education nationale sous la présence du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

Le 5 février dernier, le Synepplaci avait annulé une grève.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires