Société

Ebola: Ouattara verrouille la Côte d'Ivoire. Comment la rigueur du Président fait la différence !

Ebola: Ouattara verrouille la Côte d'Ivoire. Comment la rigueur du Président fait la différence !

Depuis son séjour privé en France, le président ivoirien, Alassane Ouattara suivait de très près la question de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui a déjà touché 5 pays de l'Afrique de l'ouest et qui menace fortement la Côte d'Ivoire.

Le président ivoirien, selon une source proche du dossier, ne veut pas prendre le risque de faire jouer le match à Abidjan, la Sierra Leone étant au nombre des pays affectés par la maladie.

‘' La position du chef de l'Etat est claire. Pas de match Côte d'Ivoire-Sierra Leone ici. Il est resté constant sur sa position'' rapporte un proche du président.


« La Fédération Sierra Léonaise qui veut venir jouer le match en Côte d'Ivoire nous a donnés des garanties de ce que la délégation qui se déplacera en Côte d'Ivoire sera uniquement composée de Sierra Léonais ne résidant pas au pays. Avec cette nouvelle information, nous allons approcher le Gouvernement ivoirien et la Caf pour essayer de voir les choses », a affirmé Malick Toé, membre du comité directeur de la Fédération ivoirienne de football (Fif).

Même l'assurance donnée par la fédération sierra-léonaise de football n'a pu faire changer ‘' d'avis'', pour l'instant, à l'Exécutif ivoirien ‘'soucieux de la santé de ses populations'', termine la source.

On se rappelle qu'à sa descente d'avion, le président Ouattara a appelé la population à cesser de propager des rumeurs tendant à faire croire que l’épidémie de la fièvre Ebola a essaimé les ménages ivoiriens. Il a par la même occasion, exhorté à plus de responsabilité face à cette maladie très contagieuse.
« 
Les folles rumeurs qui ont traversé certains quartiers il y a quelque temps doivent cesser, car cela n’est pas une bonne chose dans cette période de psychose », avait martelé le président ivoirien. 

Le président Ouattara a annoncé que d'autres mesures seront prises de concert avec ses homologues de la sous-région, afin de stopper la propagation du virus et l'éradiquer. Faut-il le rappeler, la Guinée, le Liberia, la Sierra-Leone, la Nigeria et le Sénégal sont des pays endémiques à virus Ebola.

Pensez-vous que ces efforts suffiront-elles à empêcher le virus Ebola d'entrer en Côte d'ivoire ?
 

Commentaires