Société

Eaux et Forêts : Un atelier pour instaurer un nouveau comportement

Eaux et Forêts : Un atelier pour instaurer un nouveau comportement

Elaborer l’instrument devant contribuer à forger une nouvelle mentalité et un nouveau comportement chez les agents des Eaux et Forêts. C’est la problématique qui a permis de réunir ce mardi 27 mars, à Abidjan-Cocody, les agents dudit ministère, autour d’un atelier portant sur le thème : « Validation du règlement de discipline générale des agents techniques des Eaux et Forêts ».  

 

En effet, cet atelier veut inciter les agents des Eaux et Forêts à faire en sorte que l’administration forestière puisse redorer son blason, à travers l’analyse et la validation du document relatif au règlement disciplinaire des agents dudit ministère.Une action qui s’inscrit dans la démarche de la mise en œuvre de l’ordonnance n° 2017-632 du 04 octobre 2017, instituant au sein du Ministère des Eaux et Forêts, un Conseil de discipline habilité à prononcer des sanctions disciplinaires de second degré. « N’est-ce pas au quotidien que nous déplorons des actes de défiance à l’Autorité, des comportements d’incivisme, d’indiscipline, de violence verbale ou physique, là où l’on serait en droit d’attendre loyauté, courtoisie, bienséance et dignité ? Le milieu professionnel, et notamment le secteur public n’est pas en reste du phénomène de dérive comportementale. Celle-ci se traduit par l’absentéisme, le manque de respect du supérieur hiérarchique, la mauvaise gestion du bien public...», a déploré le directeur de cabinet adjoint du ministre des Eaux et Forêts,  Me Kouamé Martial.

 

Pour lui le représentant du ministre Alain Richard Donwahi, Une bonne administration se nourrit d’agents qui respectent leur hiérarchie et leur discipline établies, surtout lorsqu’il s’agit d’agent paramilitaire. C’est pourquoi, affirme-t-il, son ministère veut faire des agents des Eaux et Forêts des agents nouveaux comme l’a recommandé le Chef de l’Etat. D’autant plus que l’agent des Eaux et Forêts n’a pas une bonne image. D’où l’élaboration des nouveaux textes fixant les règlements de discipline. La mise en œuvre de ces textes, assure l’inspecteur général Kadio Aimé Adjoumani, rendra efficaces l’administration.

 

Le directeur général des Eaux et Forêts Soro Yamani, a espéré qu’au sortir de cet atelier qui se tiendra sur deux jours, les ingenieurs, les ingénieurs des techniques, techniciens et techniciens supérieurs des Eaux et Forêts puissent produire un document de qualité qui puisse renforcer les conditions du conseil de discipline.  C’est dans ce contexte que le directeur de cabinet adjoint a soutenu : «… Nous sommes pour l’action, pour la résolution des problèmes et pour les résultats concrets, ce règlement de discipline générale sera appliqué dans toute sa rigueur dès qu’il sera adopté, avec le concours du Conseil de discipline fraichement installé ».

 

Fratmat.info

Commentaires