Société

Des rescapés sortis des décombres de l’immeuble effondré à Yamoussoukro

Des rescapés sortis des décombres de l’immeuble effondré à Yamoussoukro

Trois ouvriers ont été sauvés par les sapeurs-pompiers des décombres de l’immeuble effondré mercredi au quartier Millionnaire de Yamoussoukro, plus de trois heures après le drame.  

 

Au total, 15 ouvriers engloutis dans les décombres de l’immeuble en construction ont pu être sauvées, après les 12 premiers blessés évacués au CHR de Yamoussoukro.

Huit ouvriers étaient postés sur la dalle, une vingtaine d’employés (maçons électriciens, ferronniers et plombiers) étaient à l’intérieur de l’immeuble tandis que plusieurs autres travailleurs se trouvaient sur le chantier au moment du drame.

Selon Dago Boga Michel, un employé hors du chantier au moment du drame, l’effondrement de l’édifice a eu lieu au moment où des ouvriers coulaient une dalle au quatrième niveau de l’immeuble.

Le béton visiblement était trop lourd pour le bâtiment qui ne répondait pas aux normes de construction, selon les spécialistes rencontrés sur place. Le propriétaire, une dame résidant en France, ne disposerait pas d’autorisation de construire, selon le directeur régional de la Construction et l’Urbanisme, Boulayemane Fofana.

Des gendarmes et policiers ainsi que les autorités administratives, politiques et coutumières, avec à leur tête le gouverneur du district autonome de Yamoussoukro, Augustin Thiam, et le préfet du département, Brou Kouamé, se sont rendus sur le lieu du drame.

L’opération de recherche des autres ouvriers se poursuit avec l’aide des sapeurs-pompiers militaires et des machines qui dégagent des gravas dans l’espoir de retrouver d’éventuels survivants sous les décombres.

Commentaires