Société

Des hommes d’affaires italiens veulent impulser le développent à Guiglo

Des hommes d’affaires italiens veulent impulser le développent à Guiglo

Des hommes d’affaires italiens veulent impulser le développement à Guiglo, suite à un accord de coopération conclu entre les communes de Guiglo en Côte d’Ivoire et Vercelli en Italie.

Ils ont été reçus samedi dans la localité par la toute nouvelle présidente du Conseil régional du Cavally, Anne Désirée Ouloto, la maire de Vercelli, Maura Forte, conduisant la délégation. La rencontre a été initiée par la Mutuelle des cadres pour le développement du Cavally (MUDECA).

Selon Maura Forte, ses compatriotes sont prêts à investir dans l’agroalimentaire, l’agro-industrie, la formation, l’emploi et divers autres domaines. « Le plus important en ce qui concerne nos projets, c’est la question de l’emploi de la jeunesse. Parler d’emploi, c’est parler du futur. Nous nous sommes déjà mobilisés pour des formations de femmes au Mozambique, des projets qui ont vu le jour et qui avancent bien », a-t-elle indiqué.

Mme Forte a souligné que ces initiatives visent principalement à lutter contre l’immigration clandestine dans la région.

Pour le maire de Guiglo, Colonel Baillet Ben Séverin, signataire de cet accord de coopération, celui-ci est imputable au Conseil régional. « La Mairie et le Conseil régional doivent travailler de concert, voilà pourquoi je vous confie ce projet pour que vous vous l’approprier », a-t-il plaidé auprès de Mme Anne Ouloto.

« C’est un projet qui va nécessiter un investissement de 30 milliards de Francs CFA. Il donnera du travail non seulement à notre jeunesse, mais répondra aux besoins alimentaires de cette jeunesse, car il est prévu une usine de transformation de riz et la construction d’un institut de formation agricole qui a vocation à être le plus grand de l’Afrique de l’Ouest », a indiqué M. Baillet.

Pour Anne Ouloto, il appartient aux cadres de la région de prendre en main la jeunesse qui a besoin de voir sa dignité respectée. « Le Conseil régional soutiendra ce projet dont l’étape de Guiglo représentera la phase pilote », a-t-elle assuré.

La commune de Vercelli a offert des produits médicaux, notamment 12 appareils d’échographie, un appareil de réanimation, un appareil de dialyse, un microscope électronique, 52 lits et une table d’opération à son partenaire de Guiglo.

Commentaires