Société

Dakar, capitale de l'art africain

Dakar, capitale de l'art africain

Le Sénégal accueille du 3 mai au 2 juin 2018 la 13e Biennale de l'Art Africain contemporain.  

 

Cet évènement "incontournable" selon Abdou Latif Coulybaly, ministre de la Culture du Sénégal, est placé sous le "double sceau du renforcement des acquis et de l'innovation" et autour du thème "une nouvelle humanité".

Après le thème "La cité dans le jour bleu en référence à un poème de Léopold Sédar Senghor, le titre de la 13e édition emprunte les mots d'un autre père de la Négritude, Aimé Césaire. L'expression "l'Heure rouge" est extraite de la pièce "Et les chiens se taisaient".

Alors que les rideaux tombent sur la ville de Saint-Louis pour clôturer la 26ème édition du Festival international de Jazz, le Sénégal accueille DAK'ART, un évènement majeur de l'art contemporain.

Depuis 13 ans, à la même date, le pays s'anime d'un rythme frénétique face au flot croissant d'œuvres et d'expositions d'art contemporain.

Un marché florissant

Foisonnant et dynamique, l'Art africain continue de s'imposer sur la scène internationale comme un marché florissant.

Preuve de ce succès, Sotheby's a mis aux enchères en avril dernier à Londres les créations de 62 artistes africains issus de 16 pays différents.

Parmi elles, une vente a d'ailleurs dépassé toutes les attentes.

Il s'agit de l'œuvre de l'artiste nigérian Ben Enwonwu, retrouvée dans un appartement à Londres et vendue aux enchères pour près de 2 millions de dollars.

 

Commentaires